1. Actus & Agenda
  2. FR
  3. Actus
  4. Culture et société

Magritte du meilleur premier film pour César Dìaz

Publié le 3 février 2020 Mis à jour le 7 février 2020

César Dìaz, qui a étudié l'écriture de scénario à l'ULB, s'est vu remettre cette récompense pour son film "Nuestras Madres", lors de la 10e cérémonie des Magritte du cinéma. Trois autres Magritte ont été décernés à des enseignants et alumni de la "filière cinéma" du Master en Arts du spectacle (Faculté de Lettres, Traduction et Communication).

Ce premier long métrage de César Dìaz, sélectionné en mai dernier à la Semaine de la Critique, avait déjà remporté la prestigieuse Caméra d’Or, qui récompense le meilleur premier long métrage parmi toutes les sections du Festival de Cannes. Ce film a été tourné en langue espagnole et est produit majoritairement en Belgique (Need Productions).

Originaire du Guatemala, César Dìaz a étudié l'écriture de scénario à l'ULB en filière ELICIT (Master en Arts du spectacle de la Faculté de Lettres, Traduction et Communication). Son parcours s'est poursuivi à Paris en intégrant la FEMIS, toujours en se spécialisant en scénario.

Trois autres Magritte ont été décernés à des enseignants et alumni de la "filière cinéma" du Master en Arts du spectacle:

  • Magritte du meilleur montage: Damien Keyeux pour "Duelle" - enseignant et diplômé de la "filière cinéma" du Master en Art du spectacle
  • Magritte des meilleurs costumes: Hélène Jouet pour " Seule à mon mariage" - ancienne étudiante
  • Magritte du meilleur film en coproduction : Luc (et Jean-Pierre) Dardenne pour "Sorry We Missed You" de Ken Loach, produit par Les Films du Fleuve - enseignant

Les frères Dardenne ont également été primés, au travers de leurs acteurs, pour leur film "Le jeune Ahmed". Myriem Akheddiou et Idir Ben Addi ont été respectivement consacrés comme meilleur actrice dans un second rôle et meilleur espoir masculin.