1. Actus & Agenda
  2. FR
  3. Actus
  4. Enseignement

L'unité d'enseignement en sémiologie et les cliniques juridiques remportent le Prix Socrate

Publié le 29 mai 2019 Mis à jour le 5 juin 2019

Le Prix Socrate 2019 a récompensé l'unité d'enseignement en sémiologie coordonnée par Marc Leeman et les cliniques juridiques de la Faculté de Droit.

Depuis 2005, les Prix de pédagogie Socrate sont décernés chaque année par le recteur et les étudiants de l'ULB à des membres du corps enseignant qui se distinguent particulièrement par la qualité de leur enseignement, leur créativité et leur investissement dans le domaine didactique ainsi que par leur écoute de l'étudiant.

Cette année, deux projets ont été récompensés: l'unité d'enseignement en sémiologie, et les cliniques juridiques de la Faculté de Droit et de Criminologie.

L'unité d'enseignement en sémiologie

Dispensé en 3ème année de bachelier en médecine, l'unité d'enseignement en sémiologie associe des notions théoriques et pratiques qui permettent aux étudiants d’acquérir les outils indispensables pour interroger et examiner efficacement les patients, afin de poser les premiers diagnostics lors des stages cliniques. Il s’agit du premier vrai contact avec la réalité hospitalière et représente la base fondamentale de toute approche médicale à la prise en charge du patient.

La sémiologie médicale est l’étude des manifestations cliniques des maladies : les symptômes ressentis par le patient et les signes observés par le professionnel de la santé. Le but du cours est de donner aux étudiants en médecine les connaissances de sémiologie et une approche du diagnostic avec les principes de l’anamnèse, les bases de l’examen physique et de la constitution d’un dossier médical.

Les cliniques juridiques

Développées en Faculté de Droit et de Criminologie, les cliniques juridiques ont un double but: pédagogique en contribuant à la formation des étudiants par une expérience pratique du droit, et social en aidant directement à la population, en particulier quand celle-ci est précarisée. Plusieurs cliniques ont été créées au sein de la faculté:

L'Equality Law Clinic

Créée en 2014 et rattachée au Centre Perelman de philosophie du droit et au Centre de droit européen de l’ULB, l’Equality Law Clinic (ELC) offre à des étudiants de Master en droit un stage de recherche destiné à approfondir leurs compétences juridiques en travaillant sur des cas réels en droit de la non-discrimination dans une perspective transnationale. Ils contribuent ainsi concrètement à la promotion des droits fondamentaux, de l’égalité et de la justice sociale, en travaillant au profit de groupes défavorisés ou exclus, selon une approche combinant le local et le global.

La Refugee Law Clinic

La Refugee Law Clinic (RLC) a été créée en 2016 suite à l’afflux conséquent de migrants en Belgique et aux nombreuses initiatives et élans de solidarités apparus notamment à l’ULB pour venir en aide à ces réfugiés. Les étudiants de la faculté collaborent directement avec des avocats et des intervenants psycho-sociaux dans des dossiers réels en matière de droit de la protection internationale (asile et protection subsidiaire). Ils approfondissent ainsi leur formation en droit d'asile par une approche concrète et efficace, répondant ainsi à la demande de juristes spécialisés dans ces sujets.

La clinique des droits de l'homme

Depuis l’année académique 2014-2015, la clinique des droits de l'homme propose à des étudiants de travailler sur des cas précis et réels relatifs aux droits de l'homme. Des ONG collaborant avec la clinique présentent leurs cas aux étudiants: il peut s’agir d’une demande de consultation, d’analyse des possibilités d’introduire des recours ou de la rédaction de recours devant les tribunaux, le Conseil d’État ou la Cour constitutionnelle. Pour les étudiants, il s’agit d’un premier contact avec un client et une situation réelle, les confrontant à des problématiques juridiques réelles.