Publié le 19 août 2021 Mis à jour le 20 août 2021

Professeur de sociologie émérite de l’ULB, Claude Javeau s’en est allé le 12 août.

Claude Javeau a mené une longue carrière à l’ULB d’abord comme chargé de cours puis comme professeur ordinaire en sociologie générale, en épistémologie des sciences sociales, en sociologie de la vie quotidienne ainsi qu’en sociologie de la culture. Dans les années 80, il prendra la direction du Centre de Sociologie de l’ULB à la suite d'Henri Janne.
Sa renommée dépassera les frontières, puisqu’il sera également professeur invité dans de nombreuses universités étrangères.

Homme de conviction, Claude Javeau était connu pour son franc-parler et son humour. Ses nombreuses chroniques ou interventions dans les médias ne laissaient personne indifférent.

Adepte de l’écriture et passionné de littérature, il est l’auteur de plusieurs ouvrages parmi lesquels Une vie illustre (roman, L'Harmattan), Trois éloges à contre-courant (L'Harmattan), Sociologie de la vie quotidienne (PUF), Les paradoxes de la postmodernité (PUF), Le petit murmure et le bruit du monde (Academic press Fribourg), Leçons de sociologie (Armand Collin), À l'ombre du gnangnan (Lettre volée), Prendre le futile au sérieux (Cerf), Masse et impuissance (PUF), Le désarroi des universités (Labor), L'Éloge de l'élitisme (Le Grand Miroir), La France doit-elle annexer la Wallonie (Larousse), Je hais le football (Le Bord de l'eau), Anatomie de la trahison (Circe), Mourir (Eperonniers), Des impostures sociologiques (Bord de l'eau).

Au travers d’interviews, Claude Javeau disait son plaisir d’enseigner, et d’ajouter dans un entretien accordé au journal de Solvay (février-mars 2006) « C’est surtout en tant que directeur de thèses que j’ai trouvé mon bonheur, dans ce dialogue singulier avec l’étudiant qui est souvent d’une grande richesse ».

L'Université présente à ses proches ses plus sincères condoléances.