Publié le 6 décembre 2021 Mis à jour le 8 décembre 2021

Mathématicien de renom, ancien professeur de l'ULB, lauréat du prestigieux Prix Abel, Jacques Tits s'en est allé le 5 décembre.

C'est avec tristesse que l'Université a appris le décès de Jacques Tits ce 5 décembre. Il avait 91 ans.  

Jacques Tits avait réussi l’examen d’entrée de l’École polytechnique de l’ULB à l’âge de 14 ans et avait ensuite obtenu son doctorat en sciences mathématiques à 21 ans. 
Il commence sa carrière à l'ULB comme chercheur FNRS: aspirant, chargé de recherche puis chercheur qualifié. 
Après un séjour à Princeton à l’Institute of Advanced Studies, il devient professeur suppléant à l'ULB en 1956 avant d’être promu professeur en 1962. 
Il quitte ensuite l’Université libre de Bruxelles pour l'Université de Bonn avant d’être nommé au Collège de France en 1973. 

Les contributions de Jacques Tits à la théorie moderne de l’algèbre et de la géométrie sont nombreuses et fondamentales. Il est notamment connu pour la création de nouveaux espaces appelés  "immeubles de Tits". 
Parmi ses nombreuses distinctions, il obtient le Prix Wolf en 1993 et le Prix Abel en 2008 (prix inspiré du prix Nobel, qui n'existe pas en mathématiques).

En 2015, en mémoire à Jacques Tits, l'ULB a attribué son nom à l'un de ses auditoires (Forum F) situé sur le campus de la Plaine.

L'Université présente à ses proches ses plus sincères condoléances.