1. Actus & Agenda
  2. FR
  3. Actus
  4. Institution et Engagements

L'ULB réaffirme son soutien au peuple Ouïghour

Publié le 18 juin 2019 Mis à jour le 24 juin 2019

Depuis 2016, la région du Xinjiang (nord-ouest de la Chine), historiquement peuplée par une majorité de Ouïghours (turcophones musulmans), est le théâtre de répressions continues qui ont mené à la détention illégale de plus d'un million de Ouïghours dans des camps de "rééducation".

En dehors de la Chine, les Ouïghours sont aussi confrontés à des pressions et des menaces de la part des autorités chinoises, qui leur demandent de livrer des informations personnelles, refusent de renouveler leurs passeports, leur intiment l’ordre de rentrer instamment au Xinjiang et inquiètent leurs familles restées sur place.

C'est le sort de la famille Tursun, dont le père, réfugié politique en Belgique, n'a plus de nouvelles depuis de nombreux jours.
Lisez à ce propos l'article de Vanessa Frangville, sinologue, titulaire de la Chaire d’études chinoises de l'ULB, sur le site de Foreign Policy: "Belgium’s Beijing Embassy Calls Chinese Cops on Uighur Family".

L'ULB réaffirme son soutien et son attachement à la liberté d'expression et exprime sa solidarité à l'ensemble de la communauté Ouïghour, comme elle le faisait déjà en 2018 avec sa motion de solidarité envers les universitaires victimes de répression.
 
Camp d'internement pour les Ouighours Photo Thomas Peter. Reuters