1. Actus & Agenda
  2. FR
  3. Actus
  4. Institution et Engagements

Caméra d'or et Prix de la mise en scène: l'ULB à Cannes

Publié le 27 mai 2019 Mis à jour le 6 juin 2019

Le palmarès du Festival de Cannes 2019 a attribué la Caméra d'or, récompensant le meilleur premier film, à César Diaz, qui a étudié le cinéma à l'ULB, et le Prix de la mise en scène à Luc Dardenne, professeur à l'ULB, et à son frère Jean-Pierre.

Caméra d'or - César Diaz

Samedi 25 mai à Cannes, César Diaz s'est vu remettre la Caméra d'or 2019 pour son film Nuestras Madres, en langue espagnole et produit majoritairement en Belgique. Le prix récompense le meilleur premier long métrage parmi toutes les sections du Festival. Nuestras Madres était présent dans la sélection de la Semaine de la Critique qui met en lumière de nouveaux talents du cinéma international. Originaire du Guatemala, César Diaz a étudié l'écriture de scénario à l'ULB en filière ELICIT (master arts du spectacle de la Faculté de Lettres, Traduction et Communication).

Son parcours s'est ensuite poursuivi à Paris en intégrant la FEMIS, toujours en se spécialisant en scénario. César Diaz a depuis travaillé comme monteur pendant 10 ans pour des films de fiction et des documentaires, avant de se consacrer à la réalisation de plusieurs courts métrages récompensés dans plusieurs festivals internationaux, notamment celui de Berlin.

Prix de la mise en scène - Luc et Jean-Pierre Dardenne

Les frères Dardenne, habitués du festival, ont quant à eux remporté le Prix de la mise en scène pour Le Jeune Ahmed. Les deux frères avaient déjà remporté la Palme d'or en 1999 pour Rosetta et en 2005 pour L'Enfant. Le Prix du Scénario leur avait été remis en 2008 pour Le Silence de Lorna, avant de recevoir en 2011 le Grand Prix pour Le Gamin au vélo, et une mention spéciale en 2014 pour Deux jours, une nuit.