1. Actus & Agenda
  2. FR
  3. Actus
  4. Institution et Engagements

Premières opérations au sein du tout nouveau quartier opératoire à l’Hôpital Universitaire des Enfants Reine Fabiola

Publié le 2 septembre 2019 Mis à jour le 15 octobre 2019

Les nouvelles urgences ouvriront leurs portes fin septembre. L’équipe du nouveau quartier opératoire de l’Hôpital Universitaire des Enfants Reine Fabiola a accueilli ses premiers patients au sein du plateau de chirurgie du nouveau bâtiment Professeur Henri Vis.

Les 2.000m2 de cet espace flambant neuf, entièrement dédiés à la chirurgie pédiatrique, ont été pensés pour allier technologie et confort des patients, de leurs familles et des équipes. Les 7 salles d’opérations ont été ouvertes progressivement dans le courant du mois d’août. La semaine du 23 septembre 2019, le nouveau service des urgences de l’Hôpital des Enfants ouvrira lui aussi ses portes.

L’Hôpital des Enfants a accueilli ses premiers patients au sein du bâtiment Professeur Henri Vis au tout début du mois d’août. Relié directement au bâtiment principal par des passerelles, le nouveau quartier opératoire, est divisé en deux parties distinctes : la chirurgie hospitalière et la chirurgie One-Day (hôpital de jour) et compte en tout 7 salles d’opérations. Spacieux et lumineux, le nouveau plateau de 2.000m2 a été pensé pour allier technologie, sécurité, multidisciplinarité et confort des utilisateurs.
 

Technologie : une salle d’opération hybride au bloc opératoire

Les blocs opératoires sont équipés pour accueillir toutes les spécialités chirurgicales de l’Hôpital des Enfants, dont une salle permettant d’opérer avec le robot chirurgical Da Vinci, présent au sein de l’hôpital depuis 2015. Innovation majeure au sein du nouveau ‘grand quartier’ : une salle hybride qui associe les qualités d’une salle d’opération conventionnelle et d’un système de radiologie de haute performance. Elle permet de pratiquer des interventions complexes tout en assurant une collaboration optimale entre chirurgiens de différentes spécialités, comme dans le cas d’opérations de la rate, dans le traitement de la drépanocytose en chirurgie viscérale ou le traitement d’atrésie pulmonaire en chirurgie cardiaque. Cette salle permet également de réaliser de nouveaux clichés parfois nécessaires durant l’opération. Les applications des nouvelles techniques « hybrides » en chirurgie cardiaque pédiatrique sont prometteuses, notamment chez les patients atteints d'une malformation cardiaque présente dès la naissance, dont la chirurgie reste le « golden standard ».