Publié le 23 juillet 2019 Mis à jour le 23 juillet 2019

Le musicologue Robert Wangermée est décédé ce lundi 22 juillet 2019 à l'âge de 98 ans.

Né en 1920 à Lodelinsart, Robert Wangermée était docteur en Philosophie et Lettres de l’ULB et professeur honoraire.

Devenu titulaire en 1948 du cours d'Histoire de la musique, Robert Wangermée parviendra au début des années 60 à convaincre les autorités académiques de créer à partir de cet enseignement toute une orientation au sein de la section Histoire de l'art et archéologie. Pendant 25 ans, il a ainsi incarné la section de musicologie de l'ULB, créant au passage le Centre d’études de sociologie de la musique. Il est aussi l'auteur de nombreux articles et ouvrages sur la musique et la place qu'occupe celle-ci dans la société, ainsi que sur l'audiovisuel et la culture.

Cette production musicologique abondante n'a pas empêché Robert Wangermée d'avoir des activités professionnelles très absorbantes en dehors de l'Université. Il a en effet également fait carrière dans l’audiovisuel. En 1946, il intègre l’Institut national de radiodiffusion (INR, future RTBF). Il y devient directeur du service musical en 1953 et y crée un programme radio spécialisé dans la musique classique (aujourd’hui Musiq’3). Il devient ensuite administrateur général de la RTBF de 1960 à 1984 et préside la commission de radio sonore au sein de l’Union européenne de radiodiffusion (UER). De 1985 à 1997, Robert Wangermée préside le Conseil supérieur de l’audiovisuel (CSA) en Belgique francophone. Il a aussi dirigé le Conseil de la musique de la Fédération Wallonie-Bruxelles, le Conseil de l’éducation aux médias, ainsi que le festival de musique contemporaine Ars Musica.

L'Université présente à ses proches ses plus sincères condoléances.