Publié le 12 septembre 2019 Mis à jour le 9 octobre 2019

Ce 9 octobre 2019, l’ULB a participé au projet « Student Solar Ambassador », en collaboration avec IIT Bombay. Une action concrète et visuelle dans le cadre de la lutte contre le changement climatique !

À l’occasion du 150e anniversaire de la naissance de Gandhi, un million d’étudiants à travers le monde ont participé à une action collective de sensibilisation aux objectifs de durabilité de l’énergie : un accès pour tous aux services énergétiques de base et un approvisionnement plus respectueux de l’environnement.

À l'ULB, quelque 120 étudiants ont assemblé, seuls ou en binôme, leur propre lampe solaire, fournie sous forme de kit par l’Université de Bombay.

À travers ces ateliers et ensuite l’usage de la lampe, l’organisation Gandhi Global Solar Yatra vise à promouvoir une approche énergétique basée sur des ressources locales, sur une appropriation des technologies existantes et des pratiques qui se suffisent sans excès

Cet évènement se veut également être en accord avec les idéaux gandhiens. En effet, Gandhi a notamment défendu les principes de paix, de solidarité, de durabilité et d'autosuffisance. En appliquant ces principes à l'énergie, le message partagé ce 9 octobre était aussi celui de la non-violence envers l'environnement, de la nécessité d'avoir une production par la masse et non une production de masse, et de la nécessité de couvrir les besoins de chacun, mais pas l'excès de chacun. À travers cet atelier, chacun a pu ainsi produire sa propre énergie, renouvelable, locale, réparable et autosuffisante !

Bien au-delà d’un atelier manuel, les étudiants de l’ULB ont été amenés à réfléchir aux enjeux de durabilité de l’énergie, à l’urgence climatique, aux objectifs de développement durable, aux réalités de moindre accès ou de précarité vécues de par le monde et à la viabilité des solutions solaires décentralisées et autonomes.

Ce projet, mené par un enseignant de l’École polytechnique de Bruxelles, s’inscrit dans la dynamique positive du volet énergétique du Plan Climat dans lequel se sont engagées les autorités de l’ULB en juin dernier, et dont la feuille de route est prévue dès 2020.

Un évènement coordonné par le CEDD (Centre d’études en développement durable) et ATM (Centre de recherche Aero-Thermo-Mechanics) - avec le soutien d’ULB Engagée asbl et de l’Union des anciens étudiants.