Publié le 19 juin 2019 Mis à jour le 6 septembre 2019

Le Conseil d'administration de l'Université libre de Bruxelles a marqué lundi son accord pour la poursuite du Plan Climat.

Après avoir approuvé la demande d'un Plan Climat en février, le Conseil d'administration de l'ULB a marqué le 17 juin son accord sur la méthodologie proposée, les enjeux identifiés et un montant réservé dans le budget 2019.

Le Plan Climat de l'ULB a pour ambition d’accélérer le rythme des engagements de l'ULB en matière de réduction de ses impacts climatiques. Il vise à projeter l'Université dans un scénario ambitieux, réaliste et un engagement ferme pour les 10 prochaines années (horizon 2030), dans une vision stratégique portant à l'horizon 2050, tout en définissant une feuille de route de réduction des gaz à effets de serre (GES) dès maintenant.

Organisé en deux axes, le Plan Climat vise à couvrir l'ensemble des activités de l'Université:

  • Opérations
    L'axe opération se concentre sur la réduction des émission de CO2, en particulier sur les principaux domaines émetteurs de GES, identifiés sur base du Bilan Carbone réalisé en 2014: la mobilité, l'énergie et les infrastructures. 
  • Enseignement et recherche
    L'axe enseignement et recherche se concentre quant à lui sur les missions principales de l'Université. En tant qu'institution d'enseignement et de recherche engagée, il est de la responsabilité civique de l'ULB que de renforcer les connaissances scientifiques en matière environnementale et climatique, d'accélérer les efforts pour l'adaptation aux effets du changement climatique, et anticiper par sa recherche les solutions de demain.

Prochaine étape pour le Plan Climat: une liste d'actions à mettre en place de manière prioritaire dès janvier 2020 sera présentée au Conseil d'administration en décembre.

L'ULB engagée pour la durabilité depuis 2006

Le Plan Climat s'inscrit dans une stratégie de développement durable initiée il y a plus de 10 ans.

En 2006, l'ULB adopte une politique environnementale articulée en 13 domaines d'action, visant à réduire son empreinte environnementale. Cette démarche mène en 2009 à la mise en place d'un système de management environnemental pour l'ensemble de ses campus et sites.

Cette stratégie évolue en 2015 vers un plan stratégique de développement durable avec la poursuite de 4 objectifs:

  • Réduire l'empreinte environnementale de l'ULB
  • Enseigner les concepts du développement durable
  • Encourager la recherche sur le développement durable
  • S'engager, se positionner et partager les résultats
La stratégie et l'engagement durable de l'ULB se caractérise par une approche impliquant l'ensemble de sa communauté: chercheurs, enseignants, étudiants et membres du personnel. Chacun peut ainsi s'engager aux côté de l'Université pour agir en faveur de la durabilité.