1. Actus & Agenda
  2. FR
  3. Actus
  4. Institution et Engagements

Une seconde salle de neuroangiographie pour traiter plus d’accidents vasculaires cérébraux

Publié le 4 décembre 2019 Mis à jour le 9 décembre 2019

L’Hôpital Erasme s’est équipé d’une seconde salle de neuroangiographie accessible en urgence 24h sur 24, 7 jours sur 7. Ce qui lui permet de doubler sa capacité d’accueil de patients souffrant d’un Accident Vasculaire Cérébral (AVC). Seul hôpital à être reconnu « Stroke Center » en Belgique, Erasme consolide, tant au niveau belge qu’international, sa position de centre de référence dans ce domaine.

Inaugurée le 3 décembre en présence du ministre-président de la Région BruxellesCapitale, Rudi Vervoort et du recteur de l’ULB, Yvon Englert, le financement de cette salle disposant d’un matériel de pointe et d’une importante recherche dans ce domaine a été rendu possible grâce aux mécènes du Fonds Erasme pour la recherche médicale et à feu Bernard Darty. En son souvenir, la salle porte le nom de 'Salle Bernard Darty'. 
 

52 patients potentiels par jour

Chaque jour, en Belgique, 52 personnes sont victimes d’un accident vasculaire cérébral (AVC). Il s’agit de la troisième cause de décès après l’infarctus du myocarde et le cancer et la principale cause d’invalidité à long terme pouvant toucher 1 personne sur 6. C’est dire si améliorer sa prise en charge est essentielle ! Particularité de celle-ci : il faut agir vite, endéans les 12h, pour réduire le risque de décès et de séquelles. Un paramètre dont l’Hôpital Erasme a pris la mesure il y a 3 ans, en ouvrant un service spécialisé dans le diagnostic et le traitement de ces AVC. "L’Hôpital Erasme est en effet le seul hôpital belge reconnu 'Stroke Center' à disposer d’un service entièrement dédié à la neuroradiologie interventionnelle et ouvert 24h sur 24", explique le Pr Boris Lubicz, directeur du Service de Neuroradiologie interventionnelle.
 

Deux salles d’angiographie pour pouvoir accueillir le double de patients

Pour mener à bien cette mission, le service de Neuroradiologie interventionnelle s’est rapidement doté d’une salle d’angiographie. "L’angiographie est un examen radiologique qui permet de visualiser avec une grande précision les vaisseaux sanguins et leurs éventuelles anomalies. C’est ce qui nous permet de déterminer la cause d’un AVC et par conséquent, la meilleure option thérapeutique. Ainsi que, dans certains cas, traiter cette anomalie", poursuit le Pr Lubicz. "Notre expertise étant mondialement reconnue, de plus en plus de patients nous sont référés pour des AVC mais également pour la prise en charge d’autres types de maladies vasculaires complexes. Avant l’ouverture de la seconde salle, nos plannings pour les interventions programmées étaient complets des mois à l’avance et devaient sans cesse être modifiés pour permettre aux patients présentant un AVC d’être pris en charge immédiatement. Cette seconde salle nous permet d’accueillir deux fois plus de patients, de limiter au maximum les changements de plannings pour les patients non-urgents et donc de proposer une meilleure prise en charge globale".

 
Lieu(x)
Campus Erasme