1. Actus & Agenda
  2. FR
  3. Actus
  4. International

G3 de la Francophonie: six nouveaux projets tripartites

Publié le 15 avril 2022 Mis à jour le 15 avril 2022

Le G3 de la Francophonie a annoncé en mars le résultat de son appel à projets 2021. Cet appel, lancé tous les deux ans, est le septième depuis la fondation du réseau en 2012. Ce sont six nouvelles initiatives tripartites qui s'articuleront au cours des prochaines années.

Découvrez-les :

Effets des mesures visant à lutter contre la pandémie de COVID-19 sur les conditions sociales et de santé des populations précarisées

Quelles sont les inégalités sociales de santé à Montréal, à Genève et à Bruxelles et comment se comparent-elles ? Ce projet suggère d’élargir le champ d’études de la COVID-19 en analysant les conséquences sanitaires et sociales des mesures populationnelles (confinement, chômage partiel, fermeture des écoles, etc.) sur les inégalités sociales et de santé, rarement abordés dans les études sur les déterminants épidémiologiques et sociaux de la COVID-19. 

  • UdeM : Marie-France Raynault – Département de médecine sociale et préventive, ESPUM
  • ULB : Andrea Rea – Faculté de philosophie et Sciences sociales; Judith Racapé – École de Santé publique, Centre de recherche d’Epidémiologie, Biostatistique et Recherche clinique (EPIBIOSTAT)
  • UNIGE : Yves Jackson – Hôpitaux universitaires de Genève (HUG), Faculté de médecine; Claudine Burton-Jeangros – Département de Sociologie, Faculté des Sciences de la société
Global Urb : interroger la globalisation urbanistique depuis les Suds

Les villes du Sud Global connaissent une globalisation urbanistique, à la faveur de la révolution numérique, de la financiarisation, de la diffusion de nouveaux paradigmes urbanistiques, de la diffusion d’un urbanisme de projet et de l’action de nouveaux acteurs étatiques et privés. Pour comprendre ces profondes transformations, le projet vise le développement d’un atelier d’urbanisme international dans un contexte métropolitain du Sud, qui favorisera la mobilité étudiante et un agenda de recherche commun et comparatif sur les enjeux urbains globaux entre les trois universités.

  • UdeM : Gabriel Fauveaud – Département de géographie, Faculté des arts et des sciences
  • ULB : Luisa Moretto – Faculté d’architecture
  • UNIGE : Armelle Choplin – Département de géographie et environnement, Global Studies Institute
L’équité, la diversité et l’inclusion au sein des universités : une démarche comparative et formative

À Bruxelles, Genève et Montréal, la diversité est partie intégrante des activités d’enseignement, de recherche et des politiques d’intégration. Les universités exercent un rôle capital en reflétant le modèle d’une société équitable, inclusive et innovante. Le présent projet vise à favoriser la collaboration entre les trois universités sur le thème Égalité, diversité, Inclusion (EDI), à travers le développement de contenus pédagogiques, la proposition d’un ouvrage collectif interdisciplinaire et la création d’un programme pour une université plus inclusives, en collaboration avec les étudiants et étudiantes.

  • UdeM : Tania Saba – École de relations industrielles, Faculté des arts et des sciences
  • ULB : Claudia Toma – Département d’enseignement, Faculté Solvay Brussels School of Economics and Management
  • UNIGE : Klea Faniko – Faculté de psychologie et des sciences de l’éducation
Paysages-catastrophes (XVIe-XXIE s.)

Changements climatiques, désastres naturels, drames humains : les lieux naturels et urbains sont marqués par le bouleversement qui s’inscrit dans le temps présent et dans l’événement. Dans le sillage des Disaster Studies, ce projet vise à aborder le paysage catastrophe dans toute sa diversité thématique, géographique et historique. Il s’intéresse au XVIe siècle, dès l’apparition du mot « catastrophe » dans la langue française, jusqu’aux temps les plus récents, marqués par des bouleversements environnementaux et climatiques.

  • UdeM : Richard Bégin – Département d’histoire de l’art et d’études cinématographiques; Denis Ribouillault – Département d’histoire de l’art et d’études cinématographiques, Faculté des arts et des sciences
  • ULB : Christophe Loir – Département d’Histoire, Arts et Archéologie, Faculté de Philosophie et Sciences sociales
  • UNIGE : Jan Blanc – Département d’histoire de l’art et musicologie, Faculté des lettres
Penser la place des sciences des sexualités aux bibliothèques universitaires

Avec l’essor manifeste du champ interdisciplinaire des sciences des sexualités, les bibliothèques du G3 s’interrogent sur la place de ces collections. Comment et pourquoi uniformiser des pratiques pour ces collections aux enjeux majeurs et spécifiques ? Comment des échanges peuvent contribuer au développement de ce champ émergent dans l’espace francophone ? L’association entre les trois universités vise à contribuer à l’émergence et au développement des sciences des sexualités, en se penchant plus particulièrement sur les enjeux bibliothéconomiques des collections, de leur mise en valeur dans un contexte disciplinaire vaste et du soutien à apporter aux domaines du savoir en émergence.

  • UdeM : Maryse Legault – Direction des bibliothèques
  • ULB : Muriel Baguet – Département des bibliothèques et de l’information scientifique, Delphine Metten – Observatoire du sida et des sexualités
  • UNIGE : Camille-Jacques Yassine – Centre Maurice Chalumeau en science des sexualités; Joëlle Muster – Uni Mail; Ferdinando Miranda – Centre Maurice Chalumeau en science des sexualités
Les systèmes de sécurité sociale à l’épreuve d’une pandémie mondiale. Fédéralisme fiscal et organisation des systèmes de sécurité sociale

La crise sanitaire qui frappe le monde depuis 2020 a fait surgir des pressions croissantes sur le financement des systèmes de sécurité sociale et les enjeux liés au vieillissement de la population et les pénuries de main d’œuvre. Ce projet étudiera l’impact sur la gestion de la pandémie et sur les finances publiques de la répartition des compétences et des ressources budgétaires relatives à la sécurité sociale dans trois pays relativement décentralisés qui partageant l’usage du français, soit la Belgique, le Canada et la Suisse.

  • UdeM : Alain Noël – Département de science politique, Faculté des arts et des sciences
  • ULB : Benoît Bayenet – Département de science politique, Faculté de Philosophie et Sciences sociales; Maxime Fontaine – Département de l’économie appliquée, Faculté Solvay Brussels School of Economics and Management
  • UNIGE : Jean-Michel Bonvin – Institut de démographie et socioéconomie, Faculté des Sciences de la société

En savoir plus sur le G3