Publié le 10 septembre 2019 Mis à jour le 17 septembre 2019

Alors que la littérature sur les ateliers d’artistes à Paris est abondante, peu d’ouvrages concernent les ateliers bruxellois. Un petit guide vient rectifier le tir.

Le tournant des 19e et 20e siècles vit Bruxelles s’affirmer en petite capitale culturelle : de très nombreux artistes plasticiens, parmi lesquels Fernand Khnopff, Théo Van Rysselberghe ou Anna Boch, y érigèrent des ateliers et des maisons d’artistes qui demeurent encore dans notre paysage quotidien. Aujourd’hui, un guide propose deux promenades à travers les anciens "faubourgs d’artistes" du 19e siècle dont certains accueillent encore actuellement de nombreux créateurs.

Né à la suite d’une collaboration entre Laurence Brogniez - Philixte, Faculté de Lettres, Traduction Communication - et Tatiana DebrouxIGEAT, Faculté des Sciences - et de l’obtention d’un "Crédit d’impulsion Communication Recherche" de l’ULB, cet ouvrage propose de découvrir ce patrimoine urbain peu connu et souvent menacé. Pourtant, la grande époque des ateliers bruxellois (1860-1914) coïncide partiellement avec celle de l’Art nouveau et, plus généralement, avec l’affirmation économique de la capitale et son extension spatiale.

Partir à la découverte des ateliers et des maisons d’artistes permet donc de revisiter l’urbanisation sous l’angle original des lieux de création.

Ce guide accessible à tou.te.s, est aussi le fruit d’un riche travail iconographique et documentaire qui rassemble de nombreuses photographies, documents d’archives, cartes et reproductions d’œuvres d’art. Il vous guidera pas à pas dans la capitale à la découverte d’une quarantaine d’ateliers et de leurs occupants pour vous dévoiler Bruxelles sous un nouveau jour.

Contact
Service Communication Recherche : com.recherche@ulb.ac.be