Publié le 1 octobre 2019 Mis à jour le 1 octobre 2019

Alors que les négociations entre les talibans et les USA ont été déclarées mortes par le président Trump, un livre retrace les crises que connaît l’Afghanistan depuis 40 ans.

De l’invasion soviétique en 1979 à l’invasion américaine qui prit fin en 2014, l’Afghanistan a connu de nombreuses crises. Aujourd’hui, alors qu’il pourrait renaître de ses cendres, le pays est en proie à une insécurité croissante due au retour en force des talibans et de groupes terroristes tel que DAESH.

Firouzeh Nahavandi -Centre d’Études de la Coopération internationale et du Développement, Faculté de Philosophie et Sciences sociales- suit et analyse la situation du pays depuis quarante ans. En 2014, elle a retranscrit dans un livre, l’ensemble des résultats issus de ses recherches documentaires et son analyse. Une version réactualisée de cet ouvrage est sortie. Pour la chercheuse, les quatre ans qui séparent les deux versions ont été intenses pour le pays.

« La situation est pire qu’avant, la sécurité et la pauvreté sont des problèmes majeurs. Une instabilité qui a conforté l’islam radical et les mouvements djihadistes qui se disputent le contrôle des régions. »

Ces recherches s’inscrivent pleinement dans les travaux de la chercheuse sur les pays d’Asie musulmans non arabes.

Contact
Service Communication Recherche : com.recherche@ulb.ac.be