1. Actus & Agenda
  2. FR
  3. Actus
  4. Recherche

Autisme: là aussi, des stéréotypes de genre!

Publié le 5 avril 2019 Mis à jour le 11 avril 2019

Une fille pour 3 garçons diagnostiqués avec autisme. En cause, les stéréotypes de genre: une étude de l'ULB montre qu'on détecte mieux les garçons que les filles.

Aujourd’hui, 1 enfant sur 68 est diagnostiqué atteint d’un trouble du spectre de l’autisme (TSA). Et parmi les enfants, 67% sont des garçons. Pourquoi? Face à l’absence d’explication biologique satisfaisante, Philippine Geelhand et Mikhail Kissine - ACTE, Faculté de Lettres, Traduction et Communication - et Philippe Bernard et Olivier Klein - CRePSI, Faculté des Sciences psychologiques et de l’éducation - ont exploré la question.

La conclusion de leur article? Toutes les filles ne seraient pas diagnostiquées, en partie à cause de biais socioculturels liés au genre.

Le TSA présente des formes diverses et ses “signes” sont parfois difficiles à détecter, surtout chez les filles. Ce qui explique leur diagnostic souvent tardif, voire absent. Or, selon les chercheurs, à symptômes égaux, un enfant de 5 ans a plus de chances d’être perçu comme “atypique” à l’adolescence s’il est un garçon; et par conséquent, aura plus de chance d’être emmené chez un médecin pour poser un diagnostic.

Les stéréotypes de genre influencent donc aussi la perception et le diagnostic de l’autisme! 

Contact
Service Communication Recherche :