1. Actus & Agenda
  2. FR
  3. Actus
  4. Recherche

Beuverie express : le chemin le plus rapide vers la dépendance ?

Publié le 28 juin 2021 Mis à jour le 28 juin 2021

Apparu il y a une vingtaine d’années, le terme « binge drinking » souligne un changement dans les comportements des consommateurs d’alcool. Généralement occasionnel, ce mode de consommation n’en reste pas moins générateur de dépendance. Un livre retrace 20 ans de recherches sur le sujet.

Si la pratique existe probablement depuis plus longtemps, la notion de binge drinking ou beuverie express est apparue il y a 20 ans pour désigner une consommation occasionnelle, abusive et rapide d’alcool. Aujourd’hui, un ouvrage co-écrit par Salvatore Campanella - Laboratoire de psychologie médicale et addictologie, Faculté de Médecine – synthétise 20 ans de recherches effectuées sur ce phénomène.

« Avant ces recherches, l’opinion publique pensait qu’il fallait consommer de grandes quantités d’alcool durant de nombreuses années pour développer une dépendance. Les recherches effectuées sur le binge drinking montrent que boire de manière excessive dans un délai court a également un impact sur le cerveau, » explique Salvatore Campanella.

Le livre donne également des pistes pour évaluer sa consommation. Ainsi, deux facteurs entre en jeu pour prévenir l’apparition d’une dépendance à l’alcool :

« Il est important d’estimer la tolérance : quantité d’alcool nécessaire pour ressentir les effets l’ivresse, et le contrôle de sa consommation : l’alcool est-il indispensable ou non dans mon quotidien ? », précise le chercheur.

Enfin, l’ouvrage met en avant la nécessité d’une prévention plus ajustée à notre société, ou la consommation d’alcool est une normalité culturelle et sociale.

Contact
Communication Recherche : com.recherche@ulb.be