Publié le 25 novembre 2019 Mis à jour le 25 novembre 2019

En Fédération Wallonie-Bruxelles, le choix d’orientation se fait assez tôt. Ce système scolaire reproduit cependant plus les inégalités sociales qu’un système où les élèves s’orientent plus tard.

Au cours de leur parcours scolaire, les élèves doivent décider entre l’enseignement général / technique de transition qui les prépare aux études supérieures, ou l’enseignement professionnel / technique de qualification qui vise à les intégrer sur le marché du travail.

En Fédération Wallonie-Bruxelles, le choix d’orientation se fait assez tôt, à la fin du premier degré. Or, on constate que notre système scolaire reproduit plus les inégalités sociales qu’un système où les élèves s’orientent plus tard, comme par exemple en Finlande : en FWB, les filières techniques et professionnelles accueillent plus d’élèves issus de milieux sociaux défavorisés que la filière d’enseignement secondaire général.

Parmi les explications, le rôle des conseils de classe. Des chercheurs du GERME - Alejandra Alarcon, Géraldine André, Dirk Jacobs - Faculté de Philosophie et Sciences sociales – ont en effet montré que les enseignants sont aussi victimes de stéréotypes!

Découvrez les résultats de leur recherche dans une courte vidéo d’animation réalisée avec le soutien du Crédit d’impulsion Communication Recherche:

La première vidéo sur le retard scolaire est également présentée dans nos actus

Contact
Service Communication Recherche : 02 650 92 03; com.recherche@ulb.ac.be