Publié le 1 octobre 2020 Mis à jour le 1 octobre 2020

Lancé par le Département des Sciences politiques, le Policy Lab est une plateforme qui conseille et accompagne les acteurs publics dans leur démarche de cogouvernance. Il fête son premier anniversaire.

Co-création, co-construction, co-gouvernance, processus délibératif citoyen, ces mots sont de plus en plus répandus. Mais comment « ça marche » ? Comment réfléchir une action de cogouvernance ? Comment la mettre en place ? Comment l’évaluer ? Le Policy Lab réunit des expertises scientifiques pour répondre à ces questions.  « Le Policy Lab est né d’un double constat : de nombreux chercheurs souhaitent mener des recherches plus appliquées, plus immédiates tandis que beaucoup d’institutions publiques ont besoin de s’appuyer sur des expertises scientifiques objectives. Notre plateforme permet la rencontre entre ces deux aspirations » explique  Fanny Sbaraglia, une des chevilles ouvrières du Lab, « Nous pouvons intervenir à trois stades de l’action publique : l’élaboration, la mise en œuvre et l’évaluation du processus de co-gouvernance. Chaque projet est traité comme un nouveau projet où nous commençons par poser une question de recherche, établir hypothèse, fixer une méthode en co-création avec notre commanditaire ».

Destiné aux organisations, institutions publiques ou aux acteurs politiques par exemple, le Policy Lab a à peine un an et déjà quelques collaborations à son actif - malgré la pandémie - dans des domaines aussi variés que les politiques culturelles ou l’emploi.

Une diversité des domaines d’intervention et des méthodes qui nécessite une approche multidisciplinaire : né au sein du Département de Sciences politiques, Faculté de Philosophie et Sciences sociales et porté par trois chercheuses - Emilie Van Haute, Fanny Sbaraglia, Aurélie Tibbaut -, le Policy Lab s’appuie aussi sur les expertises d’autres départements, d’autres Facultés.


Contact
Communication Recherche : com.recherche@ulb.ac.be