Publié le 17 juillet 2020 Mis à jour le 17 juillet 2020

Chaque jour, les femmes subissent des propos et des comportements sexistes : harcèlement sexiste dans l’espace public, remarques sexistes au travail, invitations sexuelles non désirées… Comment y réagir ? Pour The Conversation, Patricia Melotte explique ce qui se passe entre le moment où un homme tient des propos sexistes envers une femme et celui où celle-ci réagit.

Face aux agressions sexistes, les femmes mettent en place des stratégies. Elles peuvent, par exemple, choisir de réagir à chaud et dire à leur interlocuteur que leurs propos ou comportements sont déplacés afin de s’opposer directement au sexisme.

Cependant, les études montrent que cette réaction n’est pas le recours le plus fréquent. Pourquoi ? Patricia Melotte - Centre de recherche en Psychologie sociale et interculturelle, Faculté des Sciences psychologiques et de l'éducation- apporte des éléments de réponse dans The Conversation. 

Patricia Melotte "La colère est donc une émotion qui augmente la tendance à la confrontation. Or, les femmes, contrairement aux hommes, ne sont pas encouragées à exprimer la colère et elles sont socialement réprimandées quand elles le font. Les normes émotionnelles genrées font donc obstacle à la réaction des femmes face au sexisme."

Lire l'entièreté de l'article.
Contact
Communication Recherche : com.recherche@ulb.ac.be