1. Actus & Agenda
  2. FR
  3. Actus
  4. Recherche

Comment se développent nos soldats immunitaires spécialisés?

Publié le 12 septembre 2019 Mis à jour le 12 septembre 2019

Pour tenter de traiter le cancer, de nombreux essais d’immunothérapie se focalisent sur les cellules T Vγ9Vδ2, une brigade spécialisée de notre armée de cellules immunitaires. Une équipe de la Faculté de Pharmacie a tenté de comprendre le développement de ces cellules.

Pour combattre une infection ou des cellules cancéreuses, notre corps fait appel à une armée de cellules immunitaires, composée de différentes unités et brigades spécialisées. Les lymphocytes T Vγ9Vδ2 sont l’une d’entre elles. Ces cellules sont au cœur d’une étude publiée par les chercheurs du Département de Pharmacothérapie et Pharmaceutiques (Faculté de Pharmacie & Institut d’Immunologie Médicale, Biopark) dans le Journal of Immunology.

Les lymphocytes T Vγ9Vδ2 font l’objet de multiples études et essais cliniques en immunothérapie des cancers, car ils reconnaissent des antigènes produits en excès lors du développement de tumeur.

Lors de ces essais, ces cellules semblent cependant se fatiguer, et perdent petit à petit leurs fonctions effectrices intéressantes.


Afin de comprendre pourquoi, Maria Papadopoulou, David Vermijlen et leurs collègues ont essayé de déchiffrer le développement de ces lymphocytes T Vγ9Vδ2: à quel moment de la vie sont-ils produits? Les cellules observées dans le sang humain adulte sont-elles issues de la période fœtale, comme c’est le cas pour les cellules correspondantes chez la souris? Ou sont-elles encore produites à l’âge adulte?

Pour le savoir, les chercheurs ont suivi le développement des cellules T Vγ9Vδ2 depuis le fœtus jusqu’à l’âge adulte. Ils ont analysé leur production dans le thymus, l’organe dans lequel les lymphocytes sont sélectionnés.

Ils en concluent que ces cellules sont bel et bien produites aussi après la naissance

les lymphocytes Vγ9Vδ2 "adult-like" sont produits dans le thymus post-natal et sont différentes de celles du thymus fœtal.

Cette découverte est une première étape pour aider à l’amélioration des stratégies d’immunothérapie, en se basant sur ces cellules T Vγ9Vδ2 récemment générées à l’âge adulte.

Contact
Service Communication Recherche :