1. Actus & Agenda
  2. FR
  3. Actus
  4. Recherche

Conflit israélo-palestinien : le cavalier seul de Donald Trump

Publié le 6 février 2020 Mis à jour le 6 février 2020

Annoncé peu après l’entrée en fonctions de Donald Trump en 2017, "l’Accord du siècle" supposé mettre fin au conflit israélo-palestinien a été rendu public ce 28 janvier. Pour The Conversation France, François Dubuisson (Centre de droit international) analyse cette solution.

Les États-Unis avaient déjà adopté une série de décisions et de mesures qui laissaient entendre que la conception des paramètres d’une solution de règlement épouserait très largement les positions israéliennes. La lecture attentive du "Plan" dans tous ses aspects ne fait que conforter ce pressentiment.

Pour The Conversation, François Dubuisson Centre de droit international, Faculté de Droit et de Criminologie – analyse "l’Accord du siècle" et les entraves au droit international qu’il contient.

François DubuissonLes propositions que contient le texte appuient les principales revendications du gouvernement Nétanyahou, en mettant de côté les droits internationalement reconnus du peuple palestinien. Cela se vérifie dans la manière dont y sont réglés les principaux points de litige : la détermination des frontières, le statut de Jérusalem, les contours d’un État de Palestine à créer et la question des réfugiés palestiniens" souligne François Dubuisson.

Lire l’entièreté de l'article
Contact
Service Communication Recherche : com.recherche@ulb.ac.be