Publié le 19 février 2019 Mis à jour le 6 mars 2019

Un projet soutenu par une bourse du Conseil européen de la recherche veut développer de nouvelles molécules synthétiques, capables de transporter des ions au travers de la membrane cellulaire.

Au sein de son laboratoire Engineering of Molecular NanoSystems de l'École polytechnique de Bruxelles, Hennie Valkenier-van Dijk s’est fixé un défi: développer de nouvelles molécules synthétiques capables de transporter des ions au travers de la membrane cellulaire.

Les parois de nos cellules forment en effet une barrière imperméable pour les ions, qui ne peut être franchie que par l’intermédiaire de protéines spécifiques. Hennie Valkenier-van Dijk cherche à développer des molécules synthétiques qui mimeront ces transporteurs membranaires et pourront ainsi apporter des composés particuliers à l’intérieur de la cellule.

L’intérêt de ce qui est un vrai défi technique? Permettre par exemple, d'introduire des nucléotides marqués afin de mieux étudier les processus biochimiques au sein de la cellule. ; ou encore servir à des fins pharmaceutiques pour la livraison de médicaments à base de nucléotides.

LIRE SON INTERVIEW dans Esprit Libre. 

Retrouvez tous les projets ERC menés à l’ULB

Contact
Service Communication Recherche :