1. Actus & Agenda
  2. FR
  3. Actus
  4. Recherche

Des solutions innovantes pour traiter le cancer du poumon

Publié le 10 février 2020 Mis à jour le 10 février 2020

La spin-off de l’ULB InhaTarget Therapeutics lève 8 millions d'euros grâce aux résultats prometteurs générés à partir de leur traitement du cancer du poumon par inhalation.

InhaTarget Therapeutics a annoncé récemment avoir clôturé avec succès un tour de financement de Série A de 5,6 millions d'euros. Grâce à cette levée de fonds, l'entreprise peut également compter sur un soutien financier de la Région wallonne pour plus de 2,6 millions d'euros.

Le cancer du poumon est le cancer le plus répandu et le plus meurtrier au monde. Afin de compléter l’arsenal thérapeutique disponible actuellement contre cette maladie, InhaTarget Therapeutics développe des solutions innovantes de chimiothérapie par inhalation.

Cette nouvelle approche permettra de déposer dans les poumons des doses thérapeutiques bien tolérées et d’augmenter sensiblement l’efficacité des thérapies actuelles.

Ce traitement sera particulièrement adapté aux patients, généralement très affaiblis, dans la mesure où il a vocation à être pris à domicile.

Fondée en août 2019 par l'équipe entrepreneuriale de l'ULB avec le soutien de Theodorus (fonds d’investissement de l’ULB), la société est basée sur plus de 10 ans de recherche appliquée dédiée au traitement par inhalation du cancer du poumon et menée au sein du laboratoire de Pharmacie Galénique et Biopharmacie (LPGB) de l'ULB sous la direction des Prof. Karim Amighi et Nathalie Wauthoz. Le projet de spin-off, porté par Rémi Rosière, avait déjà bénéficié du soutien de la Région wallonne via un financement First Spin-off (FSO).

Inhatarget a désormais établi son siège social dans le Biopark de Gosselies, où elle bénéficiera de l'écosystème en plein essor dans les sciences de la vie.