Publié le 15 avril 2021 Mis à jour le 23 avril 2021

Conversation du tac au tac avec Azzurra Tafuro, chercheuse "Marie-Curie" menant le projet "GENI" qui analyse les débats entourant la dépénalisation de l’avortement en Italie entre 1971 et 1981.

L'Italie ?

Azzurra: Mon pays, le lieu où vit la plupart des personnes que j’aime.

Un plat ?

Azzurra : La pizza ! Même si je sais bien que cette réponse va confirmer beaucoup de stéréotypes.

Le féminisme en Italie ?

Azzurra:  De façon très synthétique, on pourrait dire que le féminisme italien est un mouvement large, complexe et contradictoire, dont le rôle a été trop souvent négligé dans l’histoire du pays entre le XIXe et le XXe siècle.

Une chanson ?

Azzurra : En ce moment je travaille sur les "abortion travels" – les voyages des Italiennes qui, ne pouvant pas avorter en Italie, voyageaient jusqu'à Londres où l'avortement était légal dès 1967. Souvent, la bande sonore de mon travail est London Calling des Clash qui me rappelle la destination de ces femmes.


The Clash/ London Calling

Un livre ?

Azzurra : Deux livres. Le premier est un roman : Little Women de Luisa May Alcott, qui depuis sa parution en 1868 a marqué plusieurs générations de jeunes filles, y compris Simone de Beauvoir. Oui, je voulais être comme Jo…même si je n’aimais pas l’idée de vendre mes cheveux ni de marier un professeur d’allemand un peu ennuyant ! Le second est un essai : In guerra senza armi de l’historienne Anna Bravo, consacré aux résistantes italiennes et aux femmes qui s'opposèrent au fascisme. Il est le premier livre d’histoire des femmes que j’ai lu : j’avais 18 ans.

Une personnalité ?

Azzurra : Simonetta Landucci Tosi (1937-1984), médecin, scientifique et militante pour la dépénalisation de l’avortement en Italie. Pour sa rigueur scientifique et son engagement, elle me rappelle un peu Willy Peers…

La loi italienne 194 ?

Azzurra : La loi 194 de 1978 cadre l’IVG – qui en Italie est possible jusqu’à la douzième semaine de grossesse. Souvent contestée, elle fut approuvée après une longue période de luttes et de changement des mentalités, des mœurs sexuelles et des rapports entre les sexes. Dans ce cadre les mouvements féministes ont joué un rôle crucial, ma recherche vise à mettre cela en lumière.

Une époque ?

Azzurra : Franchement, je suis bien contente d’être née à la fin du XXe siècle !


 

Contact
Communication Recherche : com.recherche@ulb.ac.be