Publié le 10 avril 2020 Mis à jour le 17 avril 2020

Le projet européen CALIPER s’attaque à l’égalité des genres dans le secteur de la recherche en STEM (Science, Technology, Engineering and Mathematics). Partenaire, l’ULB y préparera un Plan d’égalité de genre pour deux Facultés.

Moins d’un doctorant sur 3 en sciences en Fédération Wallonie-Bruxelles est une femme. Un chiffre parmi d’autres qui illustre que l’égalité des genres n’est pas encore atteinte dans certaines disciplines. Soutenu par l’Union européenne - Horizon 2020, Science with and for Society - le projet CALIPER - Linking research and innovation for gender equality s’y attaque. Parmi ses 12 partenaires, l’ULB - Laurent Licata, Patricia Mélotte et Sara Aguirre -.

CALIPER affiche un objectif triple: supprimer les obstacles au recrutement, au maintien et à la progression des femmes dans les carrières de la recherche, afin de respecter pleinement la législation de l’Union européenne en matière d'égalité hommes-femmes; réduire le déséquilibre entre hommes et femmes dans les processus décisionnels; et enfin renforcer la prise en compte de la dimension genre dans les programmes de recherche.

Le projet, qui s’étendra de janvier 2020 à décembre 2023, se focalise sur la promotion de l’égalité de genre dans les disciplines STEM (Science, Technology, Engineering and Mathematics); en examinant différentes étapes : enseignement secondaire, université, carrière scientifique, industrie/monde professionnel. 

Ancré dans la politique de genre de l’ULB,  l’Université développera dans le cadre de ce projet un Plan d’égalité de genre dans deux Facultés: la Faculté des Sciences et l’École Polytechnique de Bruxelles.

Facebook

Contact
Service Communication Recherche : com.recherche@ulb.ac.be