Publié le 12 mars 2019 Mis à jour le 12 mars 2019

Autant au Japon qu'en Europe, les références aux « valeurs » sont devenues omniprésentes en politique. Pourtant, elles ne s'expriment pas de la même façon.

Dans toutes les démocraties occidentales, l'invocation des valeurs fleurit sur le terreau de la crise des idéologies et des identités collectives. Le phénomène est bien documenté en Europe et a nourri les recherches menées au sein du projet de recherche ARC "ValEUR", coordonné par François ForetCEVIPOL, Faculté de Philosophie et Sciences sociales.

Parallèlement à cette recherche, le chercheur a comparé cette évolution européenne avec ce qu'il se passait aux États-Unis et au Japon. Lors d'un cycle de conférence, il reviendra sur les différences observées entre Europe et Japon. Dans l'actualité la plus récente, les rapports Renault-Nissan et l'affaire du PDG Carlos Ghosn illustrent les différences existantes dans la mise en œuvre de notions telles que la transparence, la responsabilité sociale des entreprises ou le traitement des prisonniers. Plus largement, une série de séminaires à Bruxelles et Tokyo étudient les convergences et divergences entre Europe et Japon sur le sécularisme, la diversité culturelle, la liberté d'expression, le rapport au passé et à l'altérité.

Contact
Service Communication Recherche :