1. Actus & Agenda
  2. FR
  3. Actus
  4. Recherche

Expédition Nanok: les vignobles avant le grand nord

Publié le 2 février 2022 Mis à jour le 2 février 2022

Ces vendredi et samedi, deux explorateurs, Gilles Denis et Nathan Goffart présentent leur prochaine expédition au Groenland. Ils seront accompagnés notamment de chercheurs de la Faculté des Sciences - Nadine Mattielli, Steeve Bonneville et Sybille Boxho qui expliqueront l’intérêt scientifique du projet.

Petit détour ce week-end dans le domaine viticole brabançon W pour Gilles Denis et Nathan Goffart. Les deux jeunes explorateurs présentent leur expédition Nanok, un triathlon atypique au Groenland: ils vont traverser l'Inlandsis en ski et pulka; longer la côte est en kayak de mer; et ouvrir une nouvelle voie sur un Big Wall au sud du Groenland. Soit quelque 600 km à ski, 1000 km en kayak de mer et de 1000 m d’escalade verticale, le tout en 5 mois environ; le départ est prévu début avril. 

Au-delà de l’exploit sportif, l’expédition Nanok est aussi un projet scientifique visant à mieux comprendre les changements climatiques. Les deux explorateurs collaborent en effet avec des équipes de l’ULB, l’ULiège et l’IRM. Ils vont notamment collecter des échantillons de neige qui seront analysés par les laboratoires G-Time – Nadine Mattielli, Sybille Boxho - et B-GeoSys – Steeve Bonneville - de la Faculté des Sciences. « Il y a sur la côte ouest du Groenland ce qu’on appelle la Dark Zone, un vaste territoire où la glace font beaucoup plus rapidement, où les poussières atmosphériques s’accumulent par endroits, et alimentent des efflorescences algales qui assombrissent et contribuent à l’accélération de la fonte… Grâce aux échantillons prélevés sur 600 km, nous évaluerons mieux l’étendue de cette Dark Zone; nous mesurerons la concentration et la composition chimique des poussières et en particulier la teneur en phosphore, un élément essentiel à la croissance des algues; nous pourrons identifier d’où proviennent ces poussières et ainsi mieux comprendre ce phénomène qui accélère la fonte de la calotte groenlandaise » expliquent Nadine Mattielli & Steeve Bonneville – DGES, Faculté des Sciences.

Les chercheurs de l’ULB vont également étudier la pollution en microplastiques que les deux explorateurs collecteront dans les eaux côtières et fjords du Groenland.

L’expédition Nanok embarque aussi Sioux Productions qui réalisera un film sur cette aventure hors normes.

L’ensemble des partenaires seront présents lors de l’événement de crowdfunding ces vendredi 4 (20h) et samedi 5 février (15h) au Domaine W - Chemin des vignes 2 à Tubize.
Inscription obligatoire.

 
Contact
Communication Recherche : com.recherche@ulb.be