1. Actus & Agenda
  2. FR
  3. Actus
  4. Recherche

Groenland: des échantillons précieux provenant d'une ancienne base secrète

Publié le 4 novembre 2019 Mis à jour le 4 novembre 2019

Des échantillons provenant d’une ancienne base secrète américaine au Groenland pourraient aider à estimer l’impact du changement climatique sur cette région.

Camp Century est une base militaire construite au Nord-Ouest du Groenland par les États-Unis en 1959-1960, dans le but de tester le tir de missiles depuis le dessous de la glace. Tests abandonnés en quelques années, tout comme la base, dans laquelle git encore un puits de forage de 1.3 km de profondeur.

Il y a quelques années, au Danemark, des chercheurs mettent la main sur des bocaux contenant de la terre, des sédiments et des glaces basales issue de ce forage. Une prise précieuse : seuls quelques sondages ont atteint la couche de terre cachée sous la glace du Groenland.

Lors d’un workshop il y a quelques jours, les chercheurs de plusieurs universités se sont réunis pour définir une stratégie d’échantillonnage de ces boues précieuses. Jean-Louis Tison et François Fripiat, du Laboratoire de Glaciologie (Faculté des Sciences), en faisaient partie :

« Ces échantillons vont notamment permettre de dater à quelles périodes, au cours des derniers millions d’années, la calotte polaire groenlandaise a disparue et s’est reformée » explique François Fripiat.

« L’analyse des propriétés chimiques et biologiques (y inclus la présence d’ADN fossile) nous donnera une information sur les conditions environnementales (température, type de biome…) qui prévalaient au cours de ces périodes ».

Par ailleurs, cette fonte de la calotte coïncide avec des conditions de réchauffement proches de celles que nous expérimentons actuellement : « L’étude de ces échantillons améliorera donc notre compréhension de la stabilité de la calotte polaire groenlandaise aux changements climatiques et son impact sur les changements de niveau marin », continue François Fripiat.

Impliqué dans les premiers échantillonnages et mesures préliminaires, le Laboratoire de Glaciologie contribuera à l’étude future de ces glaces basales.

Contact
Service Communication Recherche : com.recherche@ulb.ac.be