1. Actus & Agenda
  2. FR
  3. Actus
  4. Recherche

Inégalités écologiques : des injustices multidimensionnelles

Publié le 18 septembre 2019 Mis à jour le 18 septembre 2019

Nous ne sommes pas tous égaux face à l’écologie, mais attention aux raccourcis: l’analyse de ces phénomènes est complexe.

Il est bien connu que les ménages les plus riches consomment plus de ressources et ont un impact relativement plus important sur l’environnement que les plus pauvres. Pourtant, ce sont les moins aisés qui pâtissent le plus des dégradations environnementales. Si ce constat est incontestable, il ne faut toutefois pas réduire les inégalités écologiques à ce seul aspect.

Dans le cadre du cycle de réflexion RESPIRE, Grégoire Wallenborn présentera un résumé des questions qui croisent inégalités et environnement, une thématique au centre de ses recherches à l’Institut de Gestion de l’Environnement et d’Aménagement du Territoire (IGEAT, Faculté des Sciences).

Les inégalités peuvent être analysées de diverses façons, et il s’agit de n’en négliger aucune. De même, l’environnement et les processus qui y sont associés englobent énormément de facteurs : gestion des flux, pollutions, appropriation des ressources, changement climatique, évolutions irréversibles… Par conséquent, la question des liens entre inégalités et environnement offre de multiples possibilités d’analyse.

Retrouvez l’ensemble des informations sur le cycle RESPIRE ici.

Contact
Service Communication Recherche : com.recherche@ulb.ac.be