Publié le 16 décembre 2020 Mis à jour le 16 décembre 2020

Au croisement de la sociologie du journalisme et de la sociolinguistique, ce livre apporte une compréhension globale des facteurs qui influencent la langue française qu’on observe sur les sites d’information. Il révèle les logiques plurielles qui modèlent les pratiques et représentations linguistiques des journalistes web en Belgique francophone.

À en croire les commentaires des internautes, les sites d’information contiendraient de trop nombreuses fautes de français. Mais comment peut-on expliquer, de manière globale, la langue qu’on observe dans les productions journalistiques en ligne ? Le dernier livre d'Antoine Jacquet, chercheur au sein du Centre de recherche en information et communication (Resic - Faculté de Philosophie et Sciences sociales) répond à cette interrogation en se focalisant sur cinq sites d’information parmi les plus consultés en Belgique francophone : DH.be, La Libre.be, Le Soir.be, RTBF Info et RTL Info. La question est envisagée à partir d’un angle particulier : les représentations et les discours de journalistes et de rédacteurs en chef, rencontrés lors d’entretiens.

La première partie de l’ouvrage analyse la manière dont les producteurs de la presse en ligne considèrent, d’une part, la langue qu’ils pratiquent et, d’autre part, celle qu’ils souhaitent idéalement proposer à leur public. Davantage portée sur le quotidien des journalistes et ses contraintes, la seconde partie interroge la place du travail de la langue dans le processus de production de l’information en ligne.

Cette recherche montre que la langue des sites d’information est régulée par un ensemble de représentations linguistiques, professionnelles et sociales, des attentes, des enjeux pour le journalisme et pour la langue française, des contraintes et des pratiques. Elle permet de comprendre les logiques plurielles et souvent opposées qui interviennent dans les questions de langue lors de la rédaction et de l’édition des articles en ligne.

Situées au croisement de la sociologie du journalisme et de la sociolinguistique, les recherches d'Antoine Jacquet portent principalement sur l'usage de la langue par les journalistes en Belgique francophone. Il est aujourd’hui rattaché à l’ULB et à la KBR dans le cadre d’un vaste projet de recherche consacré à l’histoire du journalisme en Belgique.

Journalistes web et langue française est le second ouvrage de la collection Journalisme et Communication, rattachée au ReSIC. Cette nouvelle collection veut promouvoir  l’analyse de la diversité, des hybridations entre domaines de la communication et de l’information, de la pluralité de producteurs et récepteurs actifs qui défient les catégories préétablies.

Contact
Communication Recherche : com.recherche@ulb.ac.be