1. Actus & Agenda
  2. FR
  3. Actus
  4. Recherche

L’optimisation combinatoire au cœur de nombreux problèmes

Publié le 18 septembre 2019 Mis à jour le 18 septembre 2019

Un prix prestigieux récompense les recherches de Martine Labbé -Département d’informatique- sur l'optimisation combinatoire bi-niveau. Un domaine omniprésent au quotidien.

Les problèmes d’optimisation combinatoire apparaissent partout dans notre monde moderne et globalisé. Il est difficile de ne pas faire appel à eux lorsqu’un GPS calcule le chemin le plus court jusqu’à une destination, lors du calcul des horaires de bus et de train, ou encore dans l’élaboration des tournées de récolte des ordures et distribution de courrier.

Les travaux de recherche de Martine Labbé -Département d'Informatique de la Faculté des Sciences- ont apporté des contributions importantes dans ce domaine. Depuis le début des années 90, ses recherches se sont particulièrement concentrées sur l'optimisation bi-niveau. On retrouve ces problèmes à deux niveaux dans de nombreux domaines comme les transports, l'énergie, l'économie, la science décisionnelle, l'économie de l'environnement, etc. C’est avec ses collègues Patrice Marcotte et Gilles Savard de l’Université de Montréal que la chercheuse a notamment établi les fondements de l'application de l'optimisation bi-niveau à la tarification. Par exemple, en s’intéressant à la maximisation des recettes d’un gouvernement grâce à un niveau de péage optimal sur les autoroutes.

Au cours de la 30e conférence de l'association des sociétés de recherche opérationnelle européennes, Martine Labbé a été récompensée par la médaille d'or de cette association (EURO Gold Medal) pour l’ensemble de ses recherches dans ce domaine. La chercheuse, première femme à recevoir ce prix, voit ainsi consacrée sa contribution exceptionnelle dans le domaine de la recherche opérationnelle.

Contact
Service Communication Recherche : com.recherche@ulb.ac.be