Publié le 30 mars 2021 Mis à jour le 6 avril 2021

Quelles courses d'IA devraient être réglementées pour des raisons de sécurité, et lesquelles ne devraient pas être réglementées pour éviter d'étouffer l'innovation ? Analyse de Tom Lenaerts dans The Conversation.La

Depuis que l'intelligence artificielle (IA) est passée de la théorie à la réalité, les centres de recherche et de développement du monde entier se pressent pour trouver la prochaine grande avancée en matière d'IA.
Cette compétition est parfois appelée la "course à l'IA". Dans la pratique, cependant, il existe des centaines de "courses à l'IA" qui visent des objectifs différents. Certains centres de recherche s'efforcent de produire une IA pour le marketing numérique, par exemple, tandis que d'autres s'efforcent d'associer l'IA au matériel militaire. Certaines courses opposent des entreprises privées, d'autres des pays. 

Des recherches récentes tentent de déterminer quelles courses d'IA devraient être réglementées pour des raisons de sécurité, et lesquelles ne devraient pas être réglementées pour éviter d'étouffer l'innovation. Pour ce faire, nous avons utilisé une simulation de la théorie des jeux. Analyse de Tom Lenaerts - Faculté des Sciences - dans The Conversation.

Lire l'entièreté de l'article.
Contact
Communication Recherche : com.recherche@ulb.ac.be