1. Actus & Agenda
  2. FR
  3. Actus
  4. Recherche

La criminologie au cœur de la participation citoyenne

Publié le 18 mai 2020 Mis à jour le 19 mai 2020

Quels sont les enjeux de la participation des citoyens dans l’évaluation des dispositifs publics de sécurité et de prévention ? C’est ce que va étudier le centre de recherches Pénalité, sécurité et déviances grâce à un financement d’Innoviris.

Le centre de recherches Pénalité, Sécurité et Déviances (Faculté de Droit et de Criminologie) s’est vu décerner fin 2019 l’un des six financements (sur quarante-deux projets déposés) du programme Anticipate - Prospective Research pour étudier la participation citoyenne à l’évaluation des politiques de sécurité et de prévention en Région bruxelloise.

La chercheuse, Valérie Caprasse, va étudier la place et les enjeux de la participation citoyenne aux démarches évaluatives des dispositifs de sécurité et de prévention bruxellois. Emblématiques de la lutte contre l’insécurité urbaine, ces dispositifs communaux, subsidiés par la Région de Bruxelles-Capitale et le SPF Intérieur, accomplissent leurs missions de prévention à travers l’action de nombreux services de proximité (gardiens de la paix, éducateurs de rue, médiateurs de conflits, médiateurs scolaires, conseillers en techno-prévention, etc.). La chercheuse va également développer des méthodes et processus qui permettent d’intégrer concrètement les citoyens au développement d’une évaluation de ces dispositifs, pour ensuite créer un outil d’évaluation participative (d’impact) de ces politiques publiques.

Ce projet, dont la promotion principale est assurée par la professeure Sybille Smeets, en collaboration avec l’Institut National de Criminalistique et Criminologie par une co-promotion de Carrol Tange, est mené en s’appuyant sur une méthodologie mixte, recourant à des méthodes qualitatives et quantitatives. Résolument participative, la construction de l’outil d’évaluation associe de manière dynamique citoyens, acteurs de la mise en œuvre, décideurs politiques, experts de la participation citoyenne et des questions éthiques. La participation ne se limite donc pas à la vocation de l’outil final, elle fait partie intégrante du processus méthodologique de conception de cet outil. 

Cette recherche offre l’opportunité d’inviter une discipline scientifique pluridisciplinaire rarement conviée dans le champ de la participation citoyenne et de la démocratie participative : la criminologie.   

Contact
Service Communication Recherche : com.recherche@ulb.ac.be