1. Actus & Agenda
  2. FR
  3. Actus
  4. Recherche

La souveraineté, une source de conflits dans l'UE

Publié le 15 juin 2021 Mis à jour le 14 juin 2021

La souveraineté n’a pas la même signification dans les différents États membres. Le livre Understanding Conflicts of Sovereignty in the EU fait le point et explique les tensions liées à cette notion fondamentale dans la construction européenne.

La notion de souveraineté est au cœur de la construction européenne, pourtant elle n’est pas comprise par tous les États membres, en leur sein même, de la même manière.

Une recherche, menée notamment par Nathalie Brack, Amandine Crespy, Ramona Coman  - IEE, Cevipol, Faculté de Philosophie et Sciences sociales- avec Christopher Bickerton et Julia Rone (University of Cambridge), examine de près la notion de souveraineté et sa pertinence afin d’expliquer diverses tensions liées à la construction européenne. L’étude se focalise sur la notion de conflits de souveraineté qui sert de clé de lecture afin de comprendre les crises récentes que l’UE traverse.

« La notion de conflit de souveraineté désigne des conflits qui existent au sein même des différents pays de l’UE entre différentes conceptions de la souveraineté telles que la souveraineté populaire et parlementaire, tensions qui existent au-delà de la dichotomie classique entre souveraineté nationale des États et institutions européennes, » explique Francisco De Araujo Vasquez (Assistant de recherche auprès du CEVIPOL/IEE, travaillant sur ce projet)

Le livre examine à travers ce prisme la manière dont la souveraineté est contestée par différents acteurs politiques avec des études de cas sur des questions telles que l’État de droit, le Brexit et la crise de la zone Euro entre autres. Cette analyse originale permettra de mieux comprendre les défis auxquels est confronté aujourd’hui le projet européen ainsi que l’importance du débat actuel autour de la notion de souveraineté.

Contact
Communication Recherche : com.recherche@ulb.be