Publié le 19 février 2021 Mis à jour le 19 février 2021

Bérangère Marques-Pereira, chercheuse en Faculté de Philosophie et Sciences sociales compare le régime légal de l’avortement dans les différents pays de l’Union européenne et l’effectivité de son droit d’accès. Son livre retrace aussi l’évolution du débat politique en Belgique.

Acte médical aux implications sociales, psychologiques et émotionnelles multiples, l’avortement constitue un enjeu socio-politique à part entière. L’accès au droit à l’interruption volontaire de grossesse fait l’objet de tensions, d’oppositions et de conflits entre acteurs ou courants d’idées aux positions parfois extrêmement antagoniques.

Bérangère Marques-Pereira, chercheuse au centre de recherche METICES (Migrations, Espaces, Travail, Institutions, Citoyenneté, Epistémologie, Santé), Faculté de Philosophie et Sciences sociales compare le régime légal de l’avortement dans les différents pays de l’Union européenne dans un ouvrage publié par le Crisp.

En comparant également l’effectivité de son droit d’accès, et en retraçant l’évolution du débat politique en Belgique, cet ouvrage apporte un regard inédit et comparatif au public francophone tout à la fois sur les discours et sur les pratiques qui prévalent en matière de droit à l’avortement à travers l’Europe.

Cet examen met en lumière à quel point la revendication du droit à l’avortement et la reconnaissance institutionnelle de ce droit sont façonnées par une panoplie d’interventions de réseaux d’acteurs nationaux et internationaux.

Contact
Communication Recherche : Com.recherche@ulb.ac.be