1. Actus & Agenda
  2. FR
  3. Actus
  4. Recherche

Le Prix Francqui décerné à Cédric Blanpain

Publié le 7 décembre 2020 Mis à jour le 9 décembre 2020

Parfois appelé le « prix Nobel belge », le Prix Francqui-Collen 2020 récompense Cédric Blanpain. Directeur du Laboratoire des cellules souches et du cancer, professeur en Faculté de Médecine – ULB, investigateur Welbio, Cédric Blanpain se voit décerner le Prix Francqui-Collen pour sa recherche fondamentale dans les domaines du cancer et de la biologie des cellules souches.

Cédric Blanpain est le 25ème chercheur de l’ULB à recevoir le prestigieux Prix Francqui. Le 16 décembre, au Palais des Académies, le Roi remettra officiellement le Prix – rebaptisé cette année Francqui-Collen en l’honneur du professeur Désiré Baron Collen, lauréat en 1984 et mécène -.

Cédric Blanpain est professeur ordinaire à l’Université libre de Bruxelles et directeur du Laboratoire des cellules souches et du cancer. Il est également investigateur Welbio, trois fois lauréat d’un « ERC Grant » (Conseil européen de la recherche) et a créé, il y a deux ans, la spin-off Chromacure SA qui développe de nouveaux médicaments anti-cancéreux.

Cédric Blanpain étudie les cellules souches au cours du développement embryonnaire, de l’homéostasie et de la réparation des tissus ainsi que leur connexion avec le développement et la progression des cancers.

Il a marqué plusieurs avancées - en particulier liées aux cancers du sein et de la peau -, publiées dans les revues les plus prestigieuses et récompensées de nombreux prix.

Parmi ces avancées majeures :

Son groupe de recherche a identifié les cellules souches  à l’origine du développement cardiaque ainsi que les mécanismes moléculaires qui sont responsables de la spécification des cellules cardiaques et vasculaires.  Il a également identifié les mécanismes responsables du développement, de la maintenance et de la réparation de la peau.

Le laboratoire de Cédric Blanpain a développé de nouvelles méthodes de traçage afin d’identifier les populations de cellules souches de la glande mammaire et de la prostate.

Pour la vaste majorité des cancers, les cellules à l’origine des cancers sont encore inconnues.  Le laboratoire de Cédric Blanpain a été pionnier dans l’identification des cellules à l’origine des cancers.  Il a ainsi découvert les cellules à l’origine du carcinome basocellulaire, le cancer le plus fréquent chez l’humain. Il a identifié les cellules à l’origine des autres cancers de la peau les plus fréquents ainsi que des cancers du sein. Ces études ont permis de découvrir que l’origine cellulaire des cancers était déterminante dans les types de cancer qui vont se développer, dans leur capacité à générer des métastases et dans leur résistance aux traitements. 

L’existence des cellules souches cancéreuses a fait longtemps débat à cause de la méthodologie utilisée pour les étudier. Le groupe de Cédric Blanpain a fourni la première démonstration expérimentale par traçage et ablation cellulaire de l’existence de cellules souches cancéreuses au sein de leur environnement naturel et de leur importance dans la croissance tumorale. Il a également identifié l’importance de la niche vasculaire dans la régulation de ces cellules souches cancéreuses ainsi que les facteurs moléculaires qui régulent leur fonction. Son groupe de recherche a identifié les populations cellulaires responsables de la dissémination métastatique et de la résistance aux traitements anti-cancéreux et a découvert une nouvelle combinaison médicamenteuse qui éradique cette résistance dans les cancers de la peau. 

Contact
Communication Recherche : com.recherche@ulb.ac.be