1. Actus & Agenda
  2. FR
  3. Actus
  4. Recherche

Le revenu de base universel: une fausse bonne idée ?

Publié le 13 janvier 2022 Mis à jour le 17 janvier 2022

Proposé par une certaine gauche et une certaine droite de l’échiquier politique, le revenu de base universel suscite le débat. Daniel Dumont tente d’expliquer les fondements d’un concept moins évident qu’il n’y paraît dans un livre publié aux éditions de l'Université de Bruxelles.

Garantir à tout citoyen un revenu minimum sans aucune condition. Telle est l’idée du revenu de base universel : un même montant quelle que soit la composition du ménage, que l’on soit riche ou pauvre et sans la moindre exigence d’effort en contrepartie. Bonne idée ? La proposition fait des adeptes de plus en plus nombreux, à gauche comme à droite.  

Un livre pédagogique, publié aux éditions de l'Université de Bruxelles, rédigé par Daniel Dumont- Centre de Droit public, Faculté de Droit et de Criminologie- vise à familiariser les lecteurs avec le concept de revenu de base universel, au sujet duquel les malentendus restent nombreux. Il y expose clairement de quoi il s’agit, en quoi le revenu de base se distingue des dispositifs de sécurité sociale en place et quels sont les principaux arguments en sa faveur. Ensuite, le chercheur y livre son point de vue sur le bien-fondé de l’idée et y prend position. Tout en soutenant que la proposition n’a rien d’absurde, l’auteur expose les raisons de son scepticisme persistant et formule des contre-propositions, alimentées par sa connaissance du droit de la sécurité sociale. 

Appliqués depuis quelques années sous forme de test en Finlande, d’autres pays européens, dont la Belgique, semblent tentés par l’expérience. Dans un ouvrage, cette fois-ci collectif, Daniel Dumont expose également les obstacles juridiques qui se dresseraient à l’application d’un revenu de base universel dans notre pays. 

Contact
Communication Recherche : com.recherche@ulb.be