Publié le 20 mai 2021 Mis à jour le 20 mai 2021

Comment les citoyens peuvent-ils contribuer à la transition énergétique en Europe ? Des chercheurs de neuf pays européens – dont la Belgique et l’ULB – vont analyser différentes initiatives et évaluer leur impact.

Des chercheurs de neuf pays européens – Irlande, Belgique, Lettonie, Hongrie, Allemagne, Pays-Bas, France, Espagne et Bulgarie – lancent un projet de trois ans pour explorer les différents aspects et défis de la citoyenneté énergétique à travers l’Europe.

Le projet (EU H2020) est intitulé EnergyPROSPECTS. Les chercheurs du Centre d’études du développement durable – IGEAT, Faculté des Sciences, Thomas Bauler, Bonno Pel et Aurore Fransolet seront responsables pour le volet théorique. Ce « work package » a pour but le développement d’une compréhension profonde des différentes dimensions et manifestations de l’ « energy citizenship ». En s’appuyant sur l’état de l’art dans les champs de recherche comme les transitions socio-techniques, les sciences politiques, la psychologie sociale, et les Science & Technology Studies.

Le but du projet est d’explorer les différentes manières dont la citoyenneté énergétique affecte le processus de transition énergétique propre à travers l'Europe. Et notamment la poursuite des objectifs de l’Union de l’énergie et du Green Deal.
Différentes formes de citoyenneté énergétique seront analysées comme : les communautés énergétiques, les centrales électriques virtuelles et les systèmes intelligents activés par les TIC, les initiatives de pauvreté énergétique, les projets de consommation et de suffisance durables, les mouvements de justice énergétique, les initiatives de prosommateur, les coopératives d'énergie renouvelable, etc.

Identifiant les conditions propices à une citoyenneté énergétique active, le projet s'intéressera également aux contraintes et aux facteurs contextuels qui façonnent l'éventail plus large de la citoyenneté énergétique et à la diversité qui peut être observée au sein de l'UE et de ses États membres.

Les partenaires travailleront avec les communautés citoyennes, les entreprises et les décideurs pour explorer les moyens d'impliquer les citoyens dans la transition vers l'énergie propre.
Le consortium du projet a reçu un financement de recherche européen dans le cadre du programme Horizon 2020. Les partenaires impliqués sont la National University Of Ireland Galway, Université libre De Bruxelles, Greendependent, Universiteit Maastricht, Applied Research And Communications Fund, Notre Europe - Institut Jacques Delors, Latvijas Universitate, Technische Universitat Berlin, Universidade Da Coruna.
Contact
Communication Recherche : com.recherche@ulb.ac.be