1. Actus & Agenda
  2. FR
  3. Actus
  4. Recherche

Les anticorps monoclonaux, une bouée de sauvetage efficace pour les patients immunocompromis

Publié le 1 septembre 2021 Mis à jour le 1 septembre 2021

Une étude démontre la grande efficacité d'un traitement par anticorps afin d’éviter le développement de formes graves du COVID-19 chez les patients immunocompromis.

Les équipes de l’Hôpital Erasme (ULB) et du CHU Sart-Tilman (ULiège) rapportent dans la revue Transplantation les résultats du traitement de 9 patients immunocompromis par les anticorps anti-viraux mis à disposition des hôpitaux belges depuis le mois d’avril 2021. Il s’agit de patients ayant bénéficié d’une greffe de rein, de poumon, de cellules souches hématopoïétiques, ou souffrant d’une leucémie aiguë. Tous ces patients hautement vulnérables avaient préalablement reçu une vaccination complète contre la COVID-19 qui n’avait pas empêché l’infection. Le traitement par anticorps a été initié chez 8 d’entre d’entre eux dans la journée du diagnostic. Aucun patient n’a développé une forme grave de la maladie et 7 patients sur 9 ont pu quitter l’hôpital dans la journée suivant l’injection d’anticorps.

Ces observations démontrent la grande efficacité de ce traitement qui permet d’éviter les formes graves du COVID-19 auxquels les patients immunocompromis sont exposés. Il représente une bouée de sauvetage efficace lorsqu’une troisième dose de vaccin et les précautions sanitaires n’ont pas permis de les protéger.

Contact
Communication Recherche : com.recherche@ulb.be