Publié le 12 décembre 2019 Mis à jour le 13 janvier 2020

Ces dernières années, le développement des technologies et de l’évolution des marchés ont montré que le droit de la propriété intellectuelle ne pouvait être envisagé indépendamment des autres branches du droit. Un colloque aborde la problématique.

Pas plus qu’aucune autre matière juridique, le droit de la propriété intellectuelle ne peut s’envisager indépendamment des autres branches du droit. L’étude de leurs intersections met en évidence de nombreuses interactions souvent complexes.

Julien Cabay, chercheur FNRS au Centre de droit privé (Faculté de Droit et de Criminologie) organise le 16 décembre, avec le professeur Alain Strowel (Université Saint-Louis), une conférence "UB3" au cours de laquelle une douzaine d’intervenants approfondiront les interactions entre les droits intellectuels, d’une part, le droit fiscal, le droit de la responsabilité civile, les droits de l’homme et les droits des données, d’autre part.

À cette occasion, Julien Cabay et Maxime Lambrecht interviendront sur les interactions entre droits intellectuels et droits fondamentaux, à la lumière de la jurisprudence de la Cour de justice de l’Union européenne. Une manière d’approfondir les recherches qu’ils mènent tous deux depuis plusieurs années sur la liberté de création.

Inscription. 

Contact
Service Communication Recherche : com.recherche@ulb.ac.be