Publié le 25 mars 2020 Mis à jour le 25 mars 2020

Des chercheurs lancent une enquête qui déterminera l’impact social et émotionnel du confinement lié au coronavirus. Les premiers résultats seront disponibles dans une à deux semaines.

L’objectif des scientifiques est de faire le point sur la manière dont les gens répondent à des situations de menace extrême. Très peu de recherches analysent ces questions, car de telles crises sont extrêmement rares. L’enquête mettra en lumière les comportements sociaux des Belges, notamment le développement de la solidarité. En théorie, on s’attend à une augmentation de celle-ci. Mais en pratique, est-ce que ce sera le cas ?

Les chercheurs s’attendent à pouvoir tirer les premières conclusions de leur enquête d’ici 1 à 2 semaines maximum grâce à ce premier sondage de la population belge.

Cette recherche est notamment coordonnée par Pierre Bouchat, Service de Psychologie clinique et différentielle (SPCD)- Faculté des Sciences psychologiques et de l'éducation.

Contact
Service Communication Recherche : com.recherche@ulb.ac.be