1. Actus & Agenda
  2. FR
  3. Actus
  4. Recherche

Les glaciologues viennent de déterminer l’endroit où ils vont remonter le temps

Publié le 20 décembre 2019 Mis à jour le 20 décembre 2019

Les chercheurs du Laboratoire de Glaciologie ont participé au repérage du site, en Antarctique, où l’on pourrait trouver de la glace datant d’il y a plus d’un million d’années.

Remonter le temps : mission impossible ! Et pourtant, c’est ce que comptent faire les glaciologues du projet européen "Beyond EPICA - Oldest ice". Le but des chercheurs est de repérer un endroit, en Antarctique, où l'on peut trouver la glace la plus ancienne, afin de l’extraire et de l’étudier.

Site du forage détecté par les chercheurs en AntarctiqueAprès 4 ans de repérages et d’analyses, les chercheurs viennent de décider de l’endroit du futur forage : il se situera dans un périmètre de 10 km² dans la région de Little Dome C, au Sud-Ouest de la Station franco-italienne Concordia et à 1000 km de la côte.

Lors de précédentes campagnes, les chercheurs avaient trouvé des glaces de 800000 ans d’âge. Ils espèrent que ce nouveau carottage donnera des informations sur le climat antarctique, et en particulier les teneurs en gaz à effet de serre, d’il y a 0.9 à 1.2 millions d'années.

"Il s’agit, là d’une période cruciale, où les cycles climatiques naturels glaciaires (froid)-interglaciaires (chaud) sont passés d’une durée de 41000 ans à une durée de 100000 ans, pour des raisons encore inconnues à ce jour. Le forage devrait nous en apprendre plus", explique Jean-Louis Tison (Laboratoire de Glaciologie, Faculté des Sciences).

Les forages démarreront durant la saison 2020-2021. Il faudra environ 6 ans pour réaliser la totalité du carottage et analyser toutes les glaces de ce sondage très profond.

L’équipe du Laboratoire de Glaciologie de la Faculté des Sciences (F. Pattyn, J.-L. Tison, F. Fripiat et leurs équipes) a contribué activement aux efforts de modélisation des profils de températures basales de la calotte, notamment autour de Little Dome C. Les chercheurs analyseront également les glaces basales du carottage lorsque celles-ci seront disponibles dans quelques années.

Contact
Service Communication Recherche : 02 650 92 03 // com.recherche@ulb.ac.be