1. Actus & Agenda
  2. FR
  3. Actus
  4. Recherche

Manifestations au Liban: entre exaltation et angoisse

Publié le 22 octobre 2019 Mis à jour le 6 novembre 2019

Les Libanais sont dans la rue pour protester contre le système corrompu et kleptocrate de la classe dirigeante. Dans un article publié dans "The Conversation", Jihanne Sfeir résume les raisons de ces manifestations.

Tout a commencé avec l’annonce du projet de taxe sur les appels WhatsApp le 17 octobre dernier. Ce fut la taxe de trop pour les Libanais qui sont descendus en masse manifester leur colère contre le système corrompu et kleptocrate de la classe dirigeante. 

Chercheuse au centre de Recherche et Études en Politique Internationale (REPI, Faculté de Philosophie et Sciences Sociales), Jihanne Sfeir revient sur les raisons des manifestations de ces derniers jours dans un article de The Conversation. Elle écrit notamment:

Si les manifestations réunissent tous les jours des centaines de milliers dans une ambiance festive et pacifique, une profonde angoisse demeure quant à l’avenir qui se profile. Certains prédisent une crise économique encore plus grave, d’autres brandissent la menace d’une guerre civile comme en Syrie enfin il y a ceux qui croient en un futur plus serein ; pour ceux-là, on ne peut plus regarder en arrière, il faut continuer à avancer pour apporter le changement.

Dans la continuité de cette analyse, et après la démission du Premier ministre Saad Hariri, Jihane Sfeir a publié un article sur les défis que le pays devra relever sur la route vers le changement:  Bennesbé la boukra chou ? Et demain, on fait quoi ?

Analyse à lire en intégralité sur The Conversation.
Contact
Service Communication Recherche : 02 650 92 03; com.recherche@ulb.ac.be