1. Actus & Agenda
  2. FR
  3. Actus
  4. Recherche

Pays en développement : devenir mère, un défi bien plus difficile que ne le laissent croire les statistiques

Publié le 12 juin 2020 Mis à jour le 12 juin 2020

Dans un article publié sur The Conversation, Paula Gobbi souligne la réalité complexe liée à la fécondité dans les pays en développement.

Quand nous pensons à la fécondité des pays en développement, nous pensons trop vite au nombre moyen d’enfants par femme ou au taux de croissance de la population. Nous voyons alors des chiffres élevés. Mais aussi élevés soient-ils, ces chiffres cachent une réalité complexe et en premier lieu, des taux d’infécondité significatifs. Analyse de Paula Gobbi - Solvay Brussels School of Economics and Management- dans The Convesation.

Paula Gobbi "Ce que nous mettons en évidence, c’est une dimension de la pauvreté trop souvent oubliée : l’infécondité. Surprenant s’il en est, combattre la pauvreté ne fait pas nécessairement baisser l’infécondité mais en transforme les racines : la pauvreté cède place aux opportunités."


Lire l'entièreté de l'article.
Contact
Service Communication Recherche : com.recherche@ulb.ac.be