Publié le 16 septembre 2021 Mis à jour le 16 septembre 2021

Le 11 septembre 2021, l’Académie Royale de Médecine de Belgique a décerné le prix de la Fondation Bekales au Pr Basile Stamatopoulos, chargé de cours à la Faculté de Médecine et chercheur au laboratoire de Thérapie Cellulaire Clinique de l’Institut Jules Bordet.


Le Prix de la Fondation Bekales a été décerné au Pr Basile Stamatopoulos, Docteur en sciences biomédicales et pharmaceutiques de l’ULB, chargé de cours à la Faculté de Médecine et chercheur au laboratoire de Thérapie Cellulaire Clinique de l’Institut Jules Bordet. Il lui a été remis par l’Académie Royale de Médecine de Belgique le 11 septembre.

Le prix Bekales est attribué à un chercheur de moins de 40 ans qui s'est particulièrement distingué par ses travaux dans le domaine de la leucémie. Le jury a ainsi récompensé le Pr Stamatopoulos pour une étude sur la Leucémie Lymphoïde Chronique (LLC), réalisée en étroite collaboration avec l’Université d’Oxford et de nombreux centres belges et européens, et concernant la composition des anticorps produit par les cellules leucémiques.

Dans cette étude, le Dr Stamatopoulos et son équipe se sont intéressés aux séquences ADN des chaînes protéiques composant les anticorps et ont démontré que les patients atteint de LLC portant la chaîne légère IgLV3-21 avait une maladie à haut risque et une survie diminuée. Cette étude s’est basée sur un séquençage total d’ARN réalisé initialement sur 32 patients ayant une maladie agressive et a ensuite été confirmé sur plus de 800 patients. La présence de cette chaine légère permettra donc d'identifier les patients ayant un risque accru de progression de la maladie. Une hypothèse récente suggère également que la chaine IgLV3-21 stimule de manière continue la cellule leucémique et entraîne la résistance à la mort cellulaire. Ces résultats, financés par le Télévie et les amis de l'Institut Bordet, soulignent pour la première fois le rôle potentiel de l’autostimulation des chaînes légères et leur impact pronostic sur la leucémie lymphoïde chronique.

Contact
Communication Recherche : com.recherche@ulb.be