1. Actus & Agenda
  2. FR
  3. Actus
  4. Recherche

Production de protéines: un contrôle "tout-en-un"

Publié le 19 février 2019 Mis à jour le 6 mars 2019

Nouvelle spin-off de l'ULB, Spectralys Biotech propose une méthode d'analyse des protéines particulièrement intéressante pour le secteur pharmaceutique.

Qu'il s'agisse de vaccins ou de médicaments, le processus de production des protéines est très contrôlé dans le secteur pharmaceutique : quantité de protéines dans un produit, structure et activité de ces protéines, stabilité de l'ensemble, etc. Chaque analyse se réalise cependant de manière distincte, ce qui rend le processus long et cher.

Dernière-née des spin-offs de l'ULB, Spectralys Biotech propose une solution "tout-en-un" pour réaliser ces analyses. Issue du Laboratoire de Structure et fonctions des membranes biologiques de la Faculté des Sciences, cette spin-off se base sur une technique appelée la spectroscopie infrarouge à transformée de Fourier (FTIR). "Cette technique permet, en une seule prise de mesure, de connaître la quantité d'une protéine dans un échantillon, sa structure tridimensionnelle, la présence d'excipients, etc." explique Allison Derenne, fondatrice de Spectralys Biotech et chercheuse au laboratoire. "La plus grande difficulté réside dans l'interprétation de ces informations, une spécialité développée depuis plus de 20 ans par mon équipe de recherche", explique le directeur du laboratoire, Erik Goormaghtigh.

C'est Allison Derenne qui a eu l'idée, lors de son doctorat, d'appliquer la FTIR aux besoins du secteur pharmaceutique. Grâce à un financement First Spin-Off de la Wallonie, Spectralys Biotech est aujourd'hui lancée et répond aux commandes de ses premiers clients : "C'est très valorisant, car on voit directement l'application concrète de ces techniques dans le développement de médicaments pour des domaines variés comme le cancer ou la polyarthrite, pour ne citer que ces exemples" explique Allison Derenne.
Contact
Service Communication Recherche :