Publié le 5 octobre 2020 Mis à jour le 5 octobre 2020

Corinne Torrekens - GERME, Faculté de Philosophie et Sciences sociales - publie dans la revue The Conversation, l'article "En Belgique aussi la reconnaissance des Islams crispe la société".

Alors que le confinement et la situation sanitaire avaient largement éclipsé la question de l’insertion de l’islam en Belgique, depuis quelques semaines elle fait son grand retour à l’avant plan de l’actualité : port du foulard dans l’administration publique à Molenbeek, arrêt de la Cour européenne concernant l’interdiction de l’abattage rituel, tergiversations relatives au rapatriement des djihadistes belges et de leurs enfants, etc.

La Belgique, royaume de 11 millions d’habitants dont un peu plus de 19 % sont issus de différentes vagues migratoires (les pays d’origine constituant le top 5 sont le Maroc, l’Italie, la France, la Turquie et les Pays-Bas) est en effet aujourd’hui, comme d’autres pays d’Europe, confrontée à de nombreuses crispations autour de la place de l’islam et de son insertion dans la société.

Lisez la suite de l'article de Corinne Torrekens - GERME, Faculté de Philosophie et Sciences sociales - sur The Conversation France.

 
Contact
Communication Recherche : com.recherche@ulb.ac.be