Publié le 10 août 2022 Mis à jour le 17 août 2022

La chercheuse Sarah Wauthy a passé près de deux mois en Antarctique dans des conditions particulières à ce continent: des journées sans nuit, des températures négatives et une vie sous tente ou dans des conteneurs aménagés au beau milieu d’étendues infinies et recouvertes de neige, le tout à 200 km de la station belge Princesse Elisabeth.

En Antarctique, Sarah Wauthy (Laboratoire de Glaciologie, Faculté des Sciences) a étudié l’ évolution de l’accumulation de neiges en prélevant des carottes de glace de différentes longueurs. Pour exemple, une carotte de 120 mètres peut donner un aperçu d’une évolution de plus de 200 ans. Cette technique est notamment utilisée pour évaluer les conséquences de l’augmentation de la température mondiale, depuis la révolution industrielle, sur l’accumulation de neiges en Antarctique. 


Prélèvement de glace au moyen d'une carotte 
En Antarctique, Sarah Wauthy (Laboratoire de Glaciologie, Faculté des Sciences, ULB) a étudié l’évolution de l’accumulation de neiges

En effet, dans un monde où la température augmente, l’eau des océans s’évapore de plus en plus et retombe sous forme de neige sur l’Antarctique. En parallèle, on observe sur ce même continent des fontes de glace et une accélération de la formation d’icebergs. Le premier phénomène participe à la baisse du niveau marin tandis que le deuxième entraine une hausse de celui-ci : si l’ensemble des glaces de l’Antarctique venait à fondre, le niveau des mers augmenterait d’environ 70 mètres. 

En définitive, cette augmentation des précipitations sur l’Antarctique permettra-t-elle d’enrayer en partie l’augmentation du niveau marin? Voilà la question centrale de la thèse de Sarah Wauthy.

Pour partager son expérience, Sarah Wauthy a créé la chaîne YouTube Journal d'une mission en Antarctique. Elle y parle de ses recherches mais aussi des conditions de vie dans ces paysages incroyables du pôle sud... À découvrir!
 

La station belge Princesse Elisabeth En Antarctique, Sarah Wauthy (Laboratoire de Glaciologie, Faculté des Sciences, ULB) a étudié l’évolution de l’accumulation de neiges

La vie en Antarctique  En Antarctique, Sarah Wauthy (Laboratoire de Glaciologie, Faculté des Sciences, ULB) a étudié l’évolution de l’accumulation de neiges

PITCH - Sarah Wauthy: la calotte de glace de l'Antarctique


Dautres chercheuses et chercheurs parcourent le monde! Nous en parlons dans notre série:
"Direction… la recherche!"