1. Actus & Agenda
  2. FR
  3. Actus
  4. Recherche

Soutien aux réfugiés: le rôle de la norme sociale

Publié le 10 juillet 2020 Mis à jour le 10 juillet 2020

Du soutien moral à l’aide concrète aux réfugiés, il y a un pas. Une étude montre le rôle de déclencheur joué par la norme sociale.

Entre « un like » ou un « partage de post » sur les réseaux sociaux et l’accueil ou l’aide de réfugiés sur le terrain, il y a une marge. Quel facteur explique qu’on la franchisse ou pas ? Cette question est au cœur d’une recherche menée par Antoine Roblain – Centre de recherche en Psychologie sociale et culturelle, Faculté des Sciences psychologique et de l’éducation – Émilien Paulis et Émilie Van Haute – Cevipol, Faculté de Philosophie et Sciences sociales. Dans une publication récente, ils montrent l’influence que peut avoir la norme sociale sur l’action des individus.

Pour ce faire, les chercheurs ont enquêté auprès de deux publics. D’une part, ils ont interrogé les proches de la Plateforme Citoyenne de Soutien aux Réfugiés à Bruxelles et d’autre part ils ont questionné des citoyens suisses qui se mobilisent (ou non) sur l’immigration.

En analysant leurs réponses ainsi que les réseaux sociaux des participants, ils ont pu montrer que la pression plus ou moins forte créée par la norme sociale préexistante au sein de certains groupes d’individus pousse à agir ou non.

Cette publication entre directement dans les recherches menées par Antoine Roblain et Émilie Van Haute sur la participation politique et les travaux d’Emilien Paulis sur les réseaux sociaux.

Contact
Communication Recherche : com.recherche@ulb.ac.be