1. Actus & Agenda
  2. FR
  3. Actus
  4. Recherche

Terreur chinoise contre les Ouïghours : quand l’histoire se répète

Publié le 18 juin 2020 Mis à jour le 23 juin 2020

Pour The Conversation, Dilnur Reyhan, EASt retrace l'histoire de la ville ouïghoure de Ghulja (Yining en chinois), le berceau de la rébellion contre le pouvoir chinois.

La ville ouïghoure de Ghulja (Yining en chinois) a depuis longtemps la réputation d’être un centre de rébellion et de contestation contre le pouvoir chinois. Elle est aujourd’hui la préfecture de la région d’Ili, située à la frontière du Kazakhstan. Dilnur Reyhan - EASt, Maison des Sciences humaines - retrace l'histoire de la région dans The Conversation. 

Dilnur Reyhan "La ville de Ghulia est aussi le berceau du djadidisme ouïghour, ce mouvement de renaissance qui s’est déployé au sein des peuples turcs entre 1890 et 1945, mené notamment par des intellectuels et hommes d’affaires désireux de réformer l’islam et la société musulmane et de moderniser cette région sur le modèle occidental."

Lire l’entièreté de l'article
Contact
Communication Recherche : com.recherche@ulb.ac.be